Indicateurs de qualité

 

Objectifs

Les résultats des « nursing homes » reposant sur des indicateurs de qualité (QI) des soins tout comme ceux des services de soins à domicile sont définis en termes de caractéristiques cliniques recueillies par les systèmes d’évaluation interRAI correspondants. Les QIs utilisent des éléments issus des données collectées pour établir une mesure qui peut se traduire par un résumé statistique. Chaque QI a une définition explicite et des critères d’inclusion/exclusion. Alors que les QIs sont définis en termes de caractéristiques individuelles ils prennent tout leur sens quand ils sont exprimés par des moyennes au niveau de la clientèle d’une institution ou d’un organisme. Ces mesures résumées réfléchissent la qualité présumée des soins. Les QI sont regardés comme des marqueurs qui indiquent des domaines de problèmes potentiels qui nécessitent une revue et une investigation ultérieure. Les indicateurs de qualité sont couramment utilisés dans des buts différents, par exemple, par les fournisseurs de soins pour améliorer la qualité des soins, par une instance gouvernementale pour suivre les soins et pour des rapports rendus publics.

Un avantage évident des indicateurs de qualité interRAI est qu’ils dérivent directement de l’instrument d’évaluation, facilitant ainsi leur calcul sans avoir besoin de collecte de données supplémentaires. De brèves descriptions des QIs développés pour des systèmes d’évaluation spécifiques sont données ci-dessous.

Soins à domicile

La première génération des indicateurs de qualité des soins à domicile (QIs SAD), comprend vingt-deux QIs couvrant neuf domaines (nutrition, médicaments, incontinence, ulcères, fonction physique, fonction cognitive, douleur, sécurité/ environnement, autre).  Ils étaient issus de données provenant du Canada, des Etats-Unis et d’Italie. Leur utilisation est testée dans de multiple pays.

Le programme de recherche Aged-home care (AdHOC) financé par la commission de l’Union Européenne a permis de compare les QIS SAd dans des services de soins à domicile de 11 pays de l’UE et de la Norvège (Bos et al. 2007).

Soins de longue durée en Institution

Un des buts initiaux de l’utilisation du MDS était de surveiller la qualité des soins des “nursing homes”. La première version formalisée des indicateurs de qualité des “nursing home” à avoir été reconnue a été proposée par le Dr. David Zimmerman et ses collègues du « Centers for Health Systems Research and Analysis » de l’Université du Wisconsin (CHSRA).

Deux programmes hospitaliers de recherche clinique ont permis de comparer les QIs dans plusieurs établissements de soins de longue durée français (Henrard 2000, Cérase 2001) et d’identifier des facteurs d’ajustement nécessaires à la comparaison (Moty et al. 2003). Le programme de recherche Services and Health for Elderly in Long TERm (SHELTER) financé par la commission de l’Union Européenne a permis de compare les QIS SLD dans des établissements de soins longue durée de 7 pays de l’UE et d’Israël (Frijters et al. 2013).

Références

Bos JT, Frijters DHM, Wagner C, et al. Variations in quality of Home Care between sites

across Europe, as measured by Home Care Quality Indicators. Aging Clin Exp Res, 2007;    19 (4):323-329.

Carpenter I, Hirdes JP. Identifying and maintaining quality of long term care: an

international case study of the inter-RAI assessment system for the OECD. Expert meeting on long-term care OECD, 14 november 2012.

Cérase V. Le Resident Assessment Instrument (RAI) : un outil d’évaluation de la qualité des

 soins de longue durée. Gérontologie et Société, 2001 ; 99 :161-178.

Frijters DHM, van der Roest HG, Carpenter IGI, Finne-Soveri H, Henrard JC, Chetrit A,

et al. The calculation of quality indicators for long term care facilities in 8 countries

    (SHELTER project). BMC Health Services Research 2013, 13:138

Henrard JC, Cérase-Feurra V, Ankri J. Intérêt du Resident Assessment Instrument (RAI) pour l’évaluation de la qualité des soins de longue durée. La Revue de Gériatrie. 2000, 25 (4), 231-242.

Hirdes J, Fries, BE, et al. 2004. Home Care Quality Indicators Based on the MDS-HC. Gerontologist 44(5): 665–79.

Mor V, Morris J, Lipsitz L, Fogel B. 1998. Benchmarking Nursing Home Quality: The Q-Metrics System. Canadian Journal of Quality in Health Care 14(2): 12–17.

Moty C, Barberger-GateauP, de SarasquetaAM, TeareGF, HenrardJC. Ajustement d’indicateurs de qualité des soins pour les Etablissements hébergeant des personnes âgées dépendantes en France : une étude préliminaire. Rev. Epidem. Sante Pub, 2003; 51 (3): 327-338.

Phillips C, Zimmerman D, Bernabei R, Jònsson D. 1997. Using the Resident Assessment Instrument for Quality Enhancement in Nursing Homes. Age and Ageing 26 (Supplement 2): 77–82.

 Zimmerman DR, Karon SL, Arling G, Clark BR, Collins T, Ross R, Sainfort F. 1995. Development and Testing of Nursing Home Quality Indicators. Health Care Financing Review. 16(4): 107–27