Soins aigus et soins de suite et de réadaptation
(Acute care-AC et Post acute care-PAC)


Contexte

Le système d’évaluation soins aigus (ou SA-interRAI), a été développé pour identifier les personnes âgées et les personnes handicapées admises à l’hôpital de court séjour avec des problèmes de santé qui peuvent bénéficier d’une évaluation globale spécialisée. Le SA interRAI, parue en 2006, couvre un large éventail de domaines cliniques. Une évaluation est effectuée à deux moments. Dans les 48 heures qui suivent l’admission, l’état de la personne avant hospitalisation et en début de séjour hospitalier est enregistré. Une seconde évaluation est effectuée plus tardivement durant le séjour (dans les 24-48 heures qui précèdent la sortie) afin d’identifier les problèmes résiduels qui nécessitent un suivi après l’hospitalisation et de faciliter l’évaluation des résultats. Une évaluation de révision peut être effectuée Durant le séjour en cas de changement significatif de l’état du patient ou lorsque d’importantes décisions concernant la sortie sont envisagées.

Ce système est également très utile pour les services de consultations gériatriques. Dans ce cas, une seule évaluation est pratiquée qui enregistre l’état du patient durant les périodes pré-morbide et actuelle.

L’évaluation de soins de suite et de réadaptation (ou SSR-interRAI) est conçue pour faciliter les soins dans des unités de rééducation ou gériatriques spécialisées. Il est disponible sous sa version ou comme supplément de l’instrument SA-InterRAI. Quand ce dernier a été rempli lors de la phase aigüe des soins et que le patient par la suite entre dans un programme de soins de suite un supplément est rempli (supplément SSR). Ceci réduit le besoin de collecter à nouveau un nombre considérable d’observations qui sont disponibles dans l’instrument SA-interRAI et augmente la continuité des soins lors du transfert. A cause de l’importance du passage d’une forme de soins à l’autre, interRAI a développé un ensemble séparé d’outils d’évaluation et de planification des soins pour les SSR et d’indicateurs de qualité des soins.


Population cible

La population est constituée de personnes âgées ou handicapées admises dans tout service de soins aigus hospitaliers pour un traitement intra-muros ciblées comme devant avoir une évaluation globale. L’outil SA interRAI convient aux unités aigües d’évaluation gériatrique, aux services de consultation gériatrique et pour des utilisations ciblées dans des unités médicales et chirurgicales générales. InterRAI soutient son utilisation pour les patients qui sont habituellement ciblés pour une évaluation gériatrique globale et le management des besoins dans un hôpital de soins aigus.

L’instrument SSR- interRAI ou SA-interRAI avec supplément SSR est destiné à tous les patients entrant dans un programme de soins de suite ou de réadaptation intra-hospitaliers.


Adoption et utilisation

Le but de l’utilisation du SA-interRAI est double. Le premier est de faciliter l’évaluation effective des personnes âgées admises dans des services hospitaliers de soins aigus de façon à ce que les syndromes gériatriques communs et les problèmes fonctionnels et psychosociaux ne soient pas négligés ; le second est de faciliter le plan de sortie qui s’adresse aux problèmes identifiés. L’outil SA interRAI a été conçu pour être rempli par les médecins (internes, médecins résidents), les infirmiers et les autres personnels selon l’organisation des services dans l’établissement. L’évaluation initiale nécessite 20 à 90 minutes pour être effectuée. Cependant, l’outil SA interRAI diminue le besoin de recourir à d’autres outils d’évaluation et de filtrage. Ainsi, s’il est utilisé avec soin il peut augmenter l’efficience totale du service et réduire les coûts. Une expérimentation du SA interRAI dans neuf pays a démontré une excellente fiabilité inter-juge pour l’ensemble des items pré morbides et de l’admission.

L’outil SSR interRAI est conçu pour faciliter le développement de l’évaluation gériatrique et du management correspondant et le niveau des soins de rééducation.


Utilité

L’utilisation en routine du SA interRAI peut aider à la planification des soins durant le séjour hospitalier, au triage pour diriger les admissions aigües dans un service de gériatrie et pour faciliter la planification opportune pour le suivi des services après la sortie. Une des forces de l’instrument est sa capacité à caractériser les différences de fonctionnement du patient à l’admission et durant la période pré-morbide. Ceci étaye l’acuité du pronostic requise pour planifier les services de suite et de rééducation. La description donnée par la section “admission” de l’instrument est aussi adapté à son utilisation pour les services de consultation gériatrique.

Le SA interRAI comprend des filtres pour la démence, l’état confusionnel aigu (delirium), la dépression et la malnutrition. Il comprend un éventail d’échelles qui permettent une évaluation rapide de la gravité ou de la dépendance dans les domaines de la cognition, la communication, les AVQ personnelles et instrumentales et la douleur. Ils sont construits à partir des outils d’évaluation à la recherché de chutes, delirium, déclin fonctionnel et ulcères de décubitus. L’instrument peut dès lors accomplir les tâches d’un éventail d’instruments de syndromes spécifiques, réduisant ainsi le fardeau de documentation associé à une batterie croissante de tâches de filtrage.


La “Mini-Suite” hospitalière des instruments d’évaluation

Les patients âgés qui sont ciblés comme devant faire l’objet d’une évaluation gériatrique complète parcourent souvent une suite complexe de systèmes durant et au-delà l’épisode de soins hospitaliers. Des évaluations répétées et de nouveaux plan de soins peuvent être demandés à quatre étapes des soins : aux urgences de l’hôpital, durant le séjour en soins aigus, dans l’unité de soins de suite et lors du retour à domicile. Un système interRAI adapté est disponible pour chacune de ces étapes de soins: le filtre urgence interRAI, le SA interRAI, le SSR interRAI (SSR intra-muros) et le SAD interRAI (SSR- domicile). interRAI développe actuellement une stratégie d’intégration de ces instruments de sorte que l’ensemble du système d’évaluation et de planification des soins soit disponible pour suivre le parcours du patient à travers des secteurs sanitaires non connectés.